sternum

sternum [ stɛrnɔm ] n. m.
• 1555; lat. méd., gr. sternon
Os plat, allongé, situé au milieu de la face antérieure du thorax, s'articulant avec les sept premières paires de côtes et, par son segment supérieur ( manubrium), avec les deux clavicules. Appendice xiphoïde du sternum. Sternum de l'oiseau. bréchet.
Région ventrale de chacun des anneaux thoraciques d'un insecte.

sternum nom masculin (latin sternum, du grec sternon) Os plat situé à la partie antérieure et médiane du thorax, articulé par ses bords avec les sept premiers cartilages costaux et avec les clavicules. Pièce squelettique ventrale des vertébrés tétrapodes, sur laquelle s'appuient clavicules, coracoïdes et côtes. (Le sternum devient, chez les oiseaux carinates, un vaste bouclier osseux prolongé d'une carène médiane antérieure, le bréchet, pour l'insertion des muscles du vol ; chez les mammifères, le sternum est formé de segments ossifiés successifs.) Région ventrale de la paroi de chaque segment des insectes.

sternum
n. m. Os plat de la face antérieure du thorax, sur lequel s'articulent les côtes et les clavicules.

⇒STERNUM, subst. masc.
ANATOMIE
A. — 1. Os plat, allongé, situé à la partie antérieure et médiane du thorax de l'homme, qui s'articule latéralement avec les sept premières paires de cartilages costaux et, par son segment supérieur, avec les deux clavicules (d'apr. MAN.-MAN. Méd. 1980). Dans la cage formée par la colonne vertébrale, les côtes et le sternum, sont suspendus le cœur et les poumons (CARREL, L'Homme, 1935, p. 81). Il existe [à la suite de l'ingestion d'un caustique] (...) des douleurs, souvent atroces, tout le long de l'œsophage en arrière du sternum (QUILLET Méd. 1965, p. 136). V. côte1 ex. 1.
P. méton., plais. Poitrine. Il venait de me détériorer le sternum avec son os cubital, on eût dit un poignard (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 340).
2. Pièce impaire ventrale de la cage thoracique des Vertébrés tétrapodes, reliée antérieurement aux coracoïdes de la ceinture pectorale et latéralement aux extrémités antérieures des côtes (d'apr. Gde Encyclop. Alpha des Sc. et des Techn., Zool., Paris, Grange Batelière, t. 3, 1974, Suppl. lex., p. 31). Les oiseaux ont trois muscles pectoraux, tous attachés à leur énorme sternum et agissant sur la tête de l'humérus (CUVIER, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 277). Comme chez les Oiseaux, le squelette axial des Mammifères comprend le crâne, une colonne vertébrale, des côtes et un sternum (Gde Encylop. Alpha des Sc. et des Techn., , Zool., Paris, Grange Batelière, t. 3, 1974, Suppl. lex., p. 81, col. 1).
B. — P. anal. Plaque cuticulaire ventrale de chaque segment thoracique d'un arthropode (d'apr. Gde Encyclop. Alpha des Sc. et des Techn., op. cit., p. 31, col. 2). Chacun de ces segments [thoraciques] comprend (...) une partie ventrale, le sternum (La Gde encyclop., Paris, Larousse, t. 31, 1974, p. 6343, col. 4). Sternum d'un insecte (Pt ROB. 1980).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1762. Plur. des sternums. Étymol. et Hist. 1552 sternum ou brechet (PARÉ, Œuvres, XIII, 10, éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 2, p. 311a); 1555 os du Sternon (P. BELON, Nature des oyseaux, Paris, Gilles Corrozet, IV, XVIII, p. 211), forme encore notée par Trév. 1771. Empr. au gr. « poitrine », d'où la forme de 1555, sternum représentant une latinisation, bien qu'un lat. sternum ne paraisse pas attesté. Fréq. abs. littér.:154.

sternum [stɛʀnɔm] n. m.
ÉTYM. 1555; lat. méd. sternum, grec sternon.
1 a (Chez l'homme). Os plat, allongé, situé au milieu de la face antérieure du thorax, s'articulant avec les sept premières paires de côtes, et, par son segment supérieur (manubrium), avec les deux clavicules. || Appendice xiphoïde du sternum.
b (Chez les autres mammifères, les oiseaux). || Sternum de l'oiseau. Bréchet.
2 (1845). Région ventrale de chacun des anneaux thoraciques chez les insectes.
DÉR. Sternal, sterno-.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sternum — Ster num, n.; pl. L. {Sterna}, E. {Sternums}. [NL., from Gr. ?, the breast, chest.] 1. (Anat.) A plate of cartilage, or a series of bony or cartilaginous plates or segments, in the median line of the pectoral skeleton of most vertebrates above… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Sternum — (lat., v. gr.), s. Brustbein …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Sternum — (lat.), das Brustbein …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Sternum — (lat.), das Brustbein (s. Brust) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Sternum — Sternum, lat., das Brustbein …   Herders Conversations-Lexikon

  • Sternum — Sternum, 1) Brustbein der Wirbeltiere; 2) ventraler Bereich eines Segments des Insektenkörpers …   Deutsch wörterbuch der biologie

  • sternum — 1660s, from Gk. sternon chest, breast, breastbone (in Homer, only of males), from PIE *stre to to stretch, extend, from a root meaning flat surface, related to stornynai to spread out (see STRUCTURE (Cf. structure)), on the notion of the chest as …   Etymology dictionary

  • sternum — stèrnum m DEFINICIJA anat. široka, plosnata kost, s prednje strane zatvara prsni koš i spaja prednje krajeve gornjih 7 rebara; prsna kost ETIMOLOGIJA nlat. ← grč. stérnon: prsa …   Hrvatski jezični portal

  • sternum — ► NOUN (pl. sternums or sterna) ▪ the breastbone. ORIGIN Greek sternon chest …   English terms dictionary

  • sternum — [stʉr′nəm] n. pl. sternums or sterna [ModL < Gr sternon, the breastbone < IE base * ster , to spread out, STREW] a thin, flat structure of bone and cartilage to which most of the ribs are attached in the front of the chest in most… …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.